CORRIGER SES MAUVAISES HABITUDES

Corriger ses mauvaises habitudes au volant



Avec le temps et les kilomètres, les leçons de l'auto-école s'oublient et les mauvaises habitudes prennent le dessus, dangereuses pour soi ou pour autrui. Alors, prêt pour une révision?

• 1ere leçon : la bonne position

Pas de manteau


Bien s'installer implique d'abord de se déshabiller: on ne conduit pas en manteau. Cela gène les mouvements et surtout le bon positionnement de la ceinture.

La ceinture de sécurité
La ceinture doit être plaquée sur le haut des cuisses, juste sous les os des hanches, bien plus résistants que l'abdomen en cas de collision. Il faut également utiliser le réglage en hauteur de la ceinture pour que la sangle (jamais vrillée) touche l'omoplate –surtout pas le cou- mais sans appuyer sur celle-ci. Autre précaution vitale : éviter les pendentifs, broches, colliers ou lunettes placés sous le trajet de la ceinture. "En cas d'accident, ils se transforment en poinçon et peuvent occasionner de sérieuses lésions", déclare Jean-Christophe Lejeune de l'école Conduire juste.

Dossier et appuie-tête
Il faut trouver le bon compromis entre confort et sécurité. Le siège sera réglé pour que la jambe gauche puisse débrayer à fond sans que la cuisse n'appuie sur le bord de l'assise. Les réglages du dossier et de la colonne de direction doivent permettre de tenir le haut du volant sans décoller l'épaule du dossier. Enfin, il faut vérifier le bon placement de l'appuie-tête dont le sommet doit être aligné sur celui du crâne.



• 2e leçon: bien tenir le volant

Les deux mains sur le volant
La généralisation de l'air-bag impose de ne jamais tenir le volant par l'intérieur ou par le moyeu qui renferme le coussin explosif. Les mains doivent être placées à 9h15, ou, pour moins se fatiguer en long trajet, à 7h25, prêtes à remonter. Conserver une main sur le levier de vitesses n’est pas seulement nocif pour la boîte (déréglage de la commande et fatigue du mécanisme de sélection) mais dangereux. "En cas d'urgence, n'avoir qu'une main sur le volant empêche de bien réagir : tout mouvement de la direction sera excessif et le mouvement brutal de la voiture, en déséquilibrant le corps, amplifiera la perte de contrôle", souligne Jean-Christophe Lejeune.

En virage
Le maniement du volant en virage obéit à une règle bien précise : ne pas pousser mais tirer. Si l'on tourne à droite, c'est la main droite qui lâche le volant et va, selon l'amplitude de la courbe, le saisir à 10 ou 12h et "tirer" pendant que la main gauche reste en place et laisse glisser. Si le geste est bien dosé, on doit se retrouver au milieu du virage avec les mains à 9h15, position idéale pour amplifier ou diminuer le braquage. A la sortie du virage, c'est la main gauche qui va chercher le volant à 2 ou 3h pendant que la main droite laisse glisser.

• 3e leçon: prêt à appuyer sur les pédales

Pied gauche plaqué
Conserver en permanence le pied gauche sur la plaque de calage, à gauche de la pédale d'embrayage. Cette plaque n'est pas seulement un repose-pied, mais surtout un point d'appui pour, en virage, se plaquer au dossier et ne pas avoir à se cramponner au volant. Cela permet de mieux sentir les réactions de la voiture et de conserver les mains légères et précises. Cela implique, bien sûr, de changer de vitesse avant le virage, et pas pendant.

Pied droit prêt à freiner 
Le pied droit, sur l'accélérateur, doit être orienté vers la droite, prêt à appuyer sur le frein par simple rotation de la cheville, sans avoir à décoller le talon. À chaque décélération (approche de carrefour, virage, piéton sur le bord de la chaussée…), il doit se placer face à la pédale de frein, prêt à appuyer correctement en cas d'imprévu. Cette simple précaution permet de gagner une demi-seconde et de nombreux mètres en cas de freinage d'urgence.

• 4e leçon: l'attention aux autres conducteurs

Bien régler les rétroviseurs
Revoir le réglage des rétroviseurs à chaque changement de conducteur. Pour un champ de vision optimal, la carrosserie doit affleurer sur les bords intérieurs des deux miroirs. Et le rétroviseur central doit être orienté de telle manière que l'extrémité gauche de la lunette arrière soit visible.

Actionner à temps le clignotant 
Autre mauvaise habitude à perdre, celle qui consiste à actionner le clignotant tout en tournant le volant. Il faut le faire avant de tourner le volant et après s'être assuré, au besoin en tournant la tête, que la manoeuvre ne gène personne. Si le contrôle direct par rotation de la tête est pénible, il faut équiper ses rétroviseurs extérieurs de miroirs asphériques qui élargissent le champ de vision sur les côtés.

Distances de sécurité
Dernière recommandation: réévaluer ses distances de sécurité qui ont tendance à rétrécir avec le temps. "Par bonne visibilité et sur sol sec, il faut ménager un écart de deux secondes avec le véhicule qui précède, précise Jean-Christophe Lejeune. Mais derrière un véhicule opaque comme une camionnette ou un camping-car, ou bien sur sol mouillé, il faut prévoir trois secondes. Et quatre secondes sous une pluie battante."

mauvaises-habitudes.jpg

 

Tous les véhicules que nous vous proposons sont parfaitement équipés. Voir notre stock ici

informations autos Voitures neuves automobile neuve voiture d occasion Mandataire automobile automobil automobile occasion voiture automobile d'occasion automobiles

1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site