ENTRETENIR LA CLIM C'EST BON !!!



Entretenir la climatisation, c'est bon pour la santé

 

 

le 03/05/11
Entretenir la climatisation, c'est bon pour la santé
Elle fait du froid sans faire d'histoire mais, souvent, on la néglige lors des révisions de la voiture. Attention, une climatisation mal entretenue peut entraîner de gros désagréments et de grosses dépenses !

La climatisation équipe désormais près d'une voiture neuve sur dix, mais son entretien est encore le plus souvent négligé. Lors des révisions, sauf demande expresse du client, les techniciens se contentent de changer les filtres d'habitacle. " Le mieux, c'est de ne pas y toucher, argumentent certains chefs d'atelier. On ne révise pas un frigo!" 

En réalité, ceux-ci maîtrisent souvent mal cet équipement complexe, susceptible de laisser échapper un gaz nocif pour l'environnement et sévèrement contingenté. De plus, si le réfrigérateur et la climatisation auto partagent les mêmes principes de fonctionnement, une climatisation automobile subit de toutes autres contraintes : secousses et vibrations, incessants arrêts et redémarrages, saleté, froid et chaleur. Pas ou mal entretenue, elle peut rapidement devenir une source de nuisance et à plus ou moins long terme, entraîner de gros frais de réparation.


• Rhumes et grosses dépenses

Une climatisation non entretenue devient vite un nid de germes et moisissures provoquant allergies, rhinites et autres affections ORL. Sans parler des mauvaises odeurs. Cela s'évite en faisant changer les filtres à pollens tous les ans (en optant éventuellement pour des modèles à charbons actifs qui filtrent certains polluants automobile) et en faisant nettoyer le circuit d'air avec un aérosol.

L'autre risque est la casse du compresseur (de 400 à 1000 € hors pose et pièces annexes) qui intervient si le circuit n'est pas périodiquement rechargé à l'aide d'un mélange de fluide réfrigérant et d'huile. Cette recharge (de 90 à 150 €) doit être effectuée tous les deux ans et le contrôle du filtre déshydratant doit être changé tous les trois à quatre ans (50 à 150 € hors pose). En dehors de ces interventions périodiques, un diagnostic doit être demandé en cas d'apparition de mauvaises odeurs ou de baisse d'efficacité.

 

• Si le concessionnaire n'est pas motivé

Entre deux révisions, le premier entretien consiste à la faire fonctionner régulièrement! Même brièvement en hiver : elle est très efficace pour désembuer rapidement les vitres. Ce fonctionnement régulier est indispensable pour une bonne lubrification des joints et du compresseur. Par contre, un fonctionnement permanent est à éviter car il augmente la consommation de 5 % sur route et de 10 à 15% en ville.

Si le concessionnaire ne semble pas motivé par l'entretien de la climatisation, on peut faire appel à un centre auto (Norauto Midas, Speedy, Feu Vert…). La plupart maîtrisent désormais cette technologie et proposent des forfaits allant de 90 (recharge) à 300 € (révision complète). Cependant, les véritables spécialistes sont les centres Clim' service de l'équipementier Valeo.

En cas de panne, la responsabilité financière du concessionnaire est engagée s'il peut être démontré, factures de révision à l'appui, qu'il a négligé l'entretien de la climatisation lors des révisions périodiques.

 

Source Notre Temps.

automobiles automobile automobile occasion import auto voiture automobil importateur auto Mandataire automobile automobile d'occasion news blog automobile

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×