informations autos

NOUVELLES MESURES GOUVERNEMENTALES

Le gouvernement donne un nouveau tour de vis sur les routes

 

Un radar

Un radar / DR

Portable au volant, radar au tournant. Le gouvernement a décidé de serrer encore un peu plus la vis en matière de sécurité routière. Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, a détaillé mercredi matin, en Conseil des ministres, le contenu du décret publié ce jour au Journal Officiel et qui renforce les sanctions en cas d'infraction. Dès jeudi, pas de pitié pour ceux qui téléphonent en conduisant : l'amende va passer de 35 à 135 euros, avec trois points de permis en moins et la confiscation du portable. Le kit mains libres reste autorisé. 2012 sera aussi l'année des radars en tout genre. L'association "40 millions d'automobilistes" dénonce le "tout répressif". Ecouter 00:07:08 Christophe Bourroux | 04/01/2012 - 12h58 écouter Téléphoner avec son appareil en main en conduisant vous coûtera beaucoup plus cher ! Christophe Bourroux | 04/01/2012 - 08h39 écouter 2012 sera l'année des radars ! Vincent Parizot | 04/01/2012 - 09h11 écouter Les nouvelles mesures pour la sécurité routière sont-elles le tour de vis de trop ? : Le "Débat" avec Armand Jung, député PS du bas-Rhin, rapporteur de la Mission d'information parlementaire sur la sécurité routière Sécurité routière changements 2012
Téléphoner en conduisant : 135 €


Utiliser son téléphone portable au volant était jusqu'à maintenant puni par 35 € d'amende et une perte de 2 points sur le permis de conduire. Désormais, l'amende coûtera 135 € et l'automobiliste perdra 3 points.

Regarder un film : 1.500 €

Les écrans embarqués dans les véhicules se multiplient. Le Comité interministériel de la sécurité routière juge que cela augmente les risques d'accident et fait passer l'amende de 135 à 1.500 €. Au lieu de 2 points, le fautif en perdra maintenant 3.

Franchir la bande d'urgence devient une infraction

Rouler sur la bande d'arrêt d'urgence était déjà interdit, mais l'amende passe de 35 à 135 €. Ce qui est nouveau, en revanche, c'est que le franchissement est désormais puni. Un petit coup de volant à droite, une roue qui passe et hop. Vous serez passible de 135 € d'amende.

Exit les avertisseurs de radar

Comme prévu, ces appareils sont reconvertis en assistants d'aide à la conduite, et ne devront plus signaler les radars, mais des zones larges jugées à risque. Certains de ces boîtiers ont déjà été amputés de leurs capacités à établir une carte des radars, mais pas tous. Les automobilistes sont donc censés désactiver la fonction... Dur pour les policiers de vérifier, même si les contrevenants risquent en théorie 1.500 € d'amende et un retrait de six points.

Les motards devront se rhabiller

Vous conduisez un deux-roues de 125 cm3 ? Vous devrez alors vous équiper d'un vêtement qui réfléchit la lumière, à l'image des gilets jaunes que les automobilistes doivent porter en cas de panne. Cette mesure sera appliquée à partir du 1er janvier 2013. En cas de manquement, les contrevenants s'exposent à une amende de 68 € et une perte de 2 points.

Gare aux plaques d'immatriculation fantaisiste

L'amende qui sanctionne les plaques d'immatriculation non-conformes est augmentée et passe de 68 à 135 €. Les plaques des motards seront plus grosses, afin d'améliorer les photos réalisées par radars.

Ethylotest dans les cars

Tous les cars scolaires devront obligatoirement être équipés d'éthylotests antidémarrage. En cas de contrôle positif, le véhicule ne pourra pas rouler.
source RTL.fr

2011 UNE BONNE ANNEE AUTOMOBILE

2011 aura été la septième meilleure année automobile en France

 

Avec plus de 2,2 millions d'immatriculations, l'année 2011 restera un grand millésime automobile dans l'Hexagone. Mais ce bon score résulte de sacrifices sans précédent sur les prix.

 

renault-1.jpg
De multiples efforts commerciaux conjugués ont permis au marché français de se maintenir en 2011.

Même si elle s’est terminée par un mois de décembre en recul de 17,8%, l’année 2011 restera un très bon millésime dans les annales automobiles (voir tableau en fin d'article). Avec 2 204 065 unités, elle n’enregistre qu’un tassement de 2,1% par rapport au bon cru de 2010 dopé par la prime à la casse (année, elle-même, en léger repli par rapport à 2009, pendant laquelle les aides d’Etat avaient produit leur plein effet). Les années au dessus de 2,2 millions d’unités restent exceptionnelles : 1988, 1989, 1990, 2001, 2009 et 2010.

En 2011, le marché automobile serait-il donc sorti des mécanismes de primes à la casse…sans trop de casse ? Cela reste à démontrer. Le premier trimestre a bénéficié de l’élan provoqué par les aides de 2010, les livraisons des véhicules primés s’étalant au cours de ces trois mois. Pendant toute l’année, les constructeurs ont poursuivi, à leur compte, les coups de pouce gouvernementaux, et ont maintenu, de façon artificielle, des tarifs exceptionnellement bas.

Les français sur la défensive
Même si, sous la pression de l’offensive de Volkswagen et des Coréens, les constructeurs français ont modérés leurs tarifs, ils ont peiné à se maintenir dans le marché. Parmi eux, Renault (la marque) enregistre le plus fort recul (-8,5%), malgré les efforts consentis pour repositionner les Clio et Twingo. Dacia, qui a d’abord souffert du déclin du GPL, a retrouvé une certaine dynamique avec le succès du Duster, mais plonge néanmoins de 15% sur les douze mois. Finalement, le groupe Renault n’aura pas réussi à atteindre l’objectif qu’il annonçait en début d’année de conserver son niveau de pénétration. Sa part de marché s’est en effet tassée de 26,8 à 24,7%.
Peugeot qui recule de 7,7%, cède également un point de marché à 16,8%. En décembre, la marque au lion, qui doit gérer la fin de vie de ses 207 et 206+ a vu ses ventes s’effondrer à de 35%. Sa pénétration est tombée en dessous des 14%.
Citroën est la marque française qui aura le mieux tiré son épingle du jeu en stabilisant sa part de marché un peu en dessous des 15%.

Volkswagen à l'offensive
Le grand vainqueur de 2011 a été le groupe Volkswagen (+12,3%) dont les quatre marques progressent significativement et qui s’attribue 12,6% du marché français. Ponctuellement, en décembre, le groupe dépasse même Peugeot et Citroën. Les ingrédients du succès du constructeur qui veut devenir le premier du monde en 2018 : la richesse de son offre, son positionnement en prix et la densification de ses réseaux.

Un autre challenger mérite également de figurer parmi les gagnants : Nissan, qui n’arrête pas de surfer sur la dynamique de son Qashqai, à laquelle s’est ajoutée celle du Juke. Le constructeur japonais a désormais dépassé sur l’année son traditionnel concurrent Toyota. Enfin, le groupe Hyundai continue d’avoir le vent en poupe, avec ses deux marques Kia et Hyundai, qui ont fini par imposer une image moderne à leurs modèles, dont la production montent en puissance en Europe.

Les perdants
Au tableau des perdants, signalons Fiat, qui retrouve des plus bas niveaux, faute de nouveaux produits à volume. Toyota qui ne s’est pas remis de la crise de 2008. Le japonais souffre, plus que ses compatriotes, du haut niveau du yen, de la conjonction de Fukushima et d’inondations en Thaïlande.

 

Marque 12 mois 2011 Part Ecart
1 Renault 455 718 20,7 8,5
2 Peugeot 369 721 16,8 7,7
3 Cttroën 323 068 14,7 1,5
4 Volkswagen 163 566 7,4 + 11,6
5 Ford 115 339 5,2 + 0,5
6 Opel 94 080 4,3 0,8
7 Dacia 88 979 4,0 15,0
8 Nissan 71 763 3,3 + 32,7
9 Toyota 67 305 3,1 + 2,9
10 Audi 58 960 2,7 + 15,8
11 Fiat 57 323 2,6 21,2
12 BMW 46 305 2,1 + 0,5
13 Mercedes 43 547 2,0 4,5
14 Seat 33 267 1,5 + 8,6
15 Kia 27 958 1,3 + 16,2
16 Chevrolet 23 708 1,1 + 11,6
17 Mini 21 700 1,0 + 20,5
18 Skoda 21 185 1,0 + 14,3
19 Hyundai 20 193 0,9 + 7,5
20 Alfa Romeo 16 228 0,7 + 24,5
Autres 84 152 3,8 ns
Total Marché 2 204 065 100 2,1
Source CCFA - données provisoires

 

 

code source ARGUS PRO

CONTROLE TECHNIQUE

Le contrôle technique sera plus strict et plus cher en 2012

 

Un homme effectue un contrôle technique sur un véhicule particulier dans un centre spécialisé de Caen, le 27 décembre 2007.

 

Si vous avez profité de la prime à la casse de décembre 2008, en achetant votre voiture, l'année prochaine, il sera bientôt temps de passer le contrôle technique. Véritable rituel pour veiller à la sécurité des véhicules et des usagers, en 2012, il sera encore plus strict. Le premier contrôle doit être effectué dans les 6 mois qui précèdent la date du 4ème anniversaire de la 1ère mise en circulation du véhicule. Les suivants doivent être effectués tous les 2 ans.

Parmi les nouveaux points de contrôle : le témoin lumineux qui alerte du niveau de liquide de frein, le bon fonctionnement des systèmes d'aide au freinage (ABS quand la voiture en possède un d'origine), ou encore la direction assistée.

Plus anecdotique : le dispositif antivol neiman est vérifié, et le système de désembuage du pare-brise.

Un contrôle technique qui devrait donc être plus long donc un peu plus cher. Selon les centres, une visite coûte déjà entre 60 et 100 €.

source : RTL.fr

CALENDRIER PIRELLI 2012

Calendrier Pirelli 2012 : l'intégralité des photos et une surprise

Le calendrier Pirelli 2012 s'offre désormais dans son intégralité, on va pouvoir juger sur pièces (belles ou pas). Et pour ceux qui aiment les photos qui bougent, cliquez vite, un making of filmé de 20mn est à déguster tranquillement.
Vous le savez, le calendrier Pirelli 2012 est sorti. On ne va pas se répéter – pour savoir il n'y a qu'à retourner voir les précédentes news sur le making of photos et sur les 4 premières photos officielles – et vous proposer seulement les 25 photos qui constituent le calendrier 2015 réalisé par Mario Sorrenti dans le portfolio ci-dessous.

En bonus, le film du shooting vous emmène pendant 20 mn dans les plus beaux paysages Corse où vous serez entouré de 9 top models et 3 actrices aussi lourdement vêtues qu'un nudiste en vacances au Cap d'Agde, bref, de quoi faire naître quelques images agréables dans votre cortex déprimé par la grisaille d'un hiver qui se fait attendre. Ne cherchez quand même de pneus dans ces images ...


UTILITE DES EQUIPEMENTS

Quand le client juge l'utilité des équipements

 

 

EurotaxGlass's s'est penché sur l'intérêt que prêtent les automobilistes aux équipements qui bardent leur véhicule. Une étude qui aide à comprendre la valeur ajoutée des options.

art-12686-detail.jpg

En fonction de leur notoriété, les équipements n'ont pas le même impact sur la décision d'achat. A en croire les résultats de l'enquête menée par EurotaxGlass's et le cabinet Harris Interactive, auprès de 5 440 personnes, sur les cinq marchés européens majeurs, le système de navigation embarqué à écran couleur est l'option la plus connue du grand public (46 % des sondés l'ont cité). Il devance les fonctions liées au confort (aide au stationnement, régulateur de vitesse…), énumérées par 45 % des personnes.

Avec moins de 30 % de notoriété spontanée, le contrôle de distance, la reconnaissance automatique des panneaux (tous deux à 29 %) et l'aide avancée au stationnement (27 %) manquent encore largement de visibilité. A noter que l'arrêt automatique du moteur et l'ouverture sans clé récoltent 36 %, soit autant que les phares au xenon et à LED.

Les cinq principaux marchés européens ne sont pas tous égaux devant la technologie. Les Espagnols et les Français sont bien mieux informés, tandis que le Royaume-Uni ferme la marche, selon le bilan tiré par Harris Interactive et EurotaxGlass's. L'enquête a également été l'occasion d'anticiper sur les désirs des clients en 2012.

2012 : année de l'aide à la conduite (écologique)

Les systèmes d'aide à la conduite demeurent les fonctionnalités les plus courues, avec 74 % des sondés, en moyenne, qui pensent en avoir dans leur prochain véhicule (71 % des acheteurs de véhicules généralistes et 87 % des consommateurs Premium). Ce qui constitue néanmoins un recul de 4 points par rapport au sondage réalisé il y a un an. L'ouverture sans clé (54 %, -3 pts), la reconnaissance des panneaux (40 %, - 4 pts) et l'aide avancée au stationnement (37 %, - 13 pts) seront également moins sollicités, d'après les réponses données.

Au cours de l'année qui vient, les concessionnaires devraient en effet faire face à une augmentation de la demande en phares à LED et au xenon (71 %, + 12 pts), mais aussi pour l'éclairage adaptatif (67 %, + 5 pts), l'arrêt automatique du moteur (71 %, + 19 pts) et le contrôle de la distance de sécurité (60 %, + 4 pts). Autant d'options qui resteront majoritairement le privilège des automobiles optant pour l'univers Premium.

Copyright photo : GM Company

UN SPECTACTEUR INCONSCIENT

  • Par ecoma
  • Le 27/11/2011

Un spectateur inconscient (Vidéo)  

 Agrandir l'image Dans le cadre de l’épreuve de la Baja 1000, célèbre championnat de l’autre côté de l’Atlantique, une scène ahurissante a été filmée où l'on y voit un spectateur décidant de se placer au milieu de la route, derrière une bosse afin de flasher les autos sur le passage.

Lors de ce rallye, une première voiture de course lui passe au-dessus de la tête puis une autre l’esquivera, freinant en catastrophe et évitant ainsi le pire.

Quelques secondes plus tard, le spectateur inconscient finira par quitter le milieu de la piste.



CARAMBOLAGE MONSTRE (Vidéo)

Carambolage monstre en Allemagne  

Agrandir l'image En Allemagne, au moins huit personnes ont trouvé la mort et 37 autres ont été blessés dans deux accidents routiers, dont un ayant donné lieu à un carambolage monstre a annoncé la police ce samedi.

Sur l’autoroute proche de la frontière néerlandaise, le carambolage dû probablement à l’épais brouillard qui régnait ce vendredi, aurait impliqué plus de 50 véhicules entraînant la mort de 3 personnes dont 35 blessées.

Dans le deuxième accident, du côté d’Aix-la-Chapelle (Ouest), cinq personnes ont été tuées dans un choc frontal entre deux véhicules samedi vers 1h20 (00h20 Gmt) et deux autres ont été grièvement blessées.



FULGURANT !!!

Le drift qui déshabille !   


Agrandir l'image C’est à bord d’une Toyota Supra destinée à la pratique du drift, qu’une jeune demoiselle se porte cobaye dans ce court métrage afin de faire la promotion de la discipline.
Dans cette vidéo, on pourra saluer les compétences de l’accessoiriste qui est parvenus à rendre presque crédible l’arrachage de boutons du chemisier.




Des véhicules et surtout des conducteurs beaucoup plus sages et tranquilles pour nos voitures proposées cliquez ici ou en réponse à vos critères cliquez ici



LA HAUSSE DU PRIX DU GASOIL

La hausse possible du gazole, L’Automobile Club s’indigne. 


Suite à une décision du Parlement européen, le prix du gazole pourrait augmenter de 8 à 15 %.
Même si rien n’a été acté, des associations, tel que L’Automobile Club se mobilise.

« L’automobile reste l’outil de mobilité essentiel, voire vital, à l’activité économique et sociale de notre pays. Dans un contexte de crise économique, les coûts des carburants représentent une charge très lourde pour les 36 millions d’automobilistes » assure Didier Bollecker, président de L’Automobile Club qui ajoute également « Accepter une nouvelle hausse fiscale frapperaient dramatiquement et en priorité les habitants des banlieues, des campagnes et des petites villes, et plus généralement les plus modestes d’entre nous, qui n’ont pas la chance de pouvoir habiter dans des quartiers centraux des grandes villes ». L ‘association rappelle que 56 % du parc automobile français roule en Diesel, un carburant que la directive pénaliserait plus.

Cette réglementation européenne prévoit d’harmoniser les taxes sur les énergies, en fonction de leur empreinte énergétique. Le gazole devrait être plus taxé que l’essence.

Comme nous avons pu le voir de nombreuses voix s’élèvent contre ce projet, cependant le processus législatif européen reste encore long et si à terme cette directive venait à voir le jour, elle pourrait être mise en application avant 2013.

Nous continuons donc à commercialiser des véhicules répondant à la demande, à savoir Diesel soit sur annonces Stock soit sur vos critères de recherche.

LOUER SA VOITURE : DOSSIER COMPLET

Louez votre voiture quand vous ne l'utilisez pas

Par Jean Savary
Louez votre voiture quand vous ne l'utilisez pas
Beaucoup d'automobilistes ne se servent jamais de leur voiture en semaine, d'autres très rarement le week end. Pourquoi ne pas la louer à un voisin ?
Une voiture est utilisée en moyenne moins de 5% du temps. Les 95% restant, elle pourrait être louée à d'autres conducteurs et procurer un revenu d'appoint à son propriétaire. C'est le concept développé par plusieurs sociétés qui mettent en relation propriétaires de voitures et conducteurs souhaitant les louer ponctuellement. Les uns comme les autres doivent prendre un abonnement et devenir "membres de la communauté".

Les tarifs sont fixés par les propriétaires suivant un barème indicatif conseillé, tenant compte de l'âge et de la valeur du véhicule. Plus attractifs que ceux des loueurs conventionnels, les prix comprennent comme chez ces derniers l'assurance (tous risques) qui prend le relais de celle du propriétaire pendant les périodes de location.

Les locataires-abonnés doivent avoir leur permis depuis plus de deux ans, ne pas avoir eu d'accident responsable depuis trois ans, avoir 21 ans révolus, etc. De son côté, le propriétaire s'engage à proposer une voiture propre et régulièrement entretenue.



• Les sites qui servent d'intermédiaire

 

Voiturlib.com et Buzzcar.fr ne sont que des sites internet de mise en relation et ne jouent qu'un rôle d'intermédiaire et de prestataire (assurance, contrats de location, facturation…). Loueur et locataire doivent se rencontrer pour la remise et le rendu des clefs et la signature du contrat.

C'est la formule idéale pour encadrer et sécuriser le prêt régulier d'une voiture à des voisins ou pour des personnes sans grandes contraintes horaires. 



• Les clés dans un boîtier électronique

 

Cityzencar.com et Livop.fr offrent aussi ces services mais vont plus loin en épargnant aux deux parties de se rencontrer pour la remise et le rendu des clefs. Un boîtier électronique est installé dans la voiture qui contient un double de la clef de contact. Relié à la fermeture centralisée du véhicule, ce boîtier permet au locataire d'accéder à bord, soit avec une carte à transpondeur (avec Livop), soit à l'aide de son téléphone (avec Cityzencar).

Chez Livop, l'installation est gratuite mails il faut compter une commission de 50% sur les locations. Chez  Cityzencar, le coût est de 19 €/mois ou 349 € pour deux ans. 

Comportant un GPS, le boîtier permet également d'établir le kilométrage parcouru et sert aussi de mouchard, relevant les vitesses pratiquées et le type de conduite afin d'exclure du système les conducteurs peu précautionneux.

Inconvénient de cette formule : la voiture doit être stationnée sur la voie publique pour être accessible. 



• Propriétaires et locataires : leur réputation est notée 

 

Pour réguler les comportements, à la fois des locataires et des propriétaires, ces quatres sociétés comptent surtout sur leurs membres. Les uns comme les autres sont invités à noter leurs interlocuteurs : propreté et qualité du véhicule, ponctualité, défauts constatés, etc. Le tout alimente une rubrique "réputation" accolée à chaque membre de la communauté.

De même que les locataires peuvent choisir leur loueur, les loueurs peuvent sélectionner leurs locataires.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×