RENAUL TWIZY : électrique

  • Par ecoma
  • Le 09/04/2011
  • Commentaires (2)

Annuaire de sites francophones en liens durs pour un meilleur positionnement

Renault Twizy : le bon format électrique ? 

Electrique - 06/04/2011

 

 

 
Encombrement de micro-citadine pour le prix d'un tricycle de grosse cylindrée : l'essai est osé et Renault propose une voiture électrique de poche. L'argus vous donne ses premières impressions.

à partir de 6 990 €
Location de la batterie : 45 € TTC/mois
Disponible fin 2011

 

 



  

Le postulat annoncé de Renault était de faire de la Twizy un véhicule électrique destiné au plus grand nombre. Pour cela, le constructeur a travaillé sur le projet d’un quadricycle électrique de faible encombrement qu’il déclinera en deux puissances pour un même moteur.

 

La Twizy 45 sera limitée à… 45 km/h, et destinée à un large public. Elle sera conduisible dès 16 ans avec un brevet de sécurité routière.

 

 

 

La seconde, baptisée « 80 » permettra, via sa gestion moteur, de rouler à 80 km/h. Pour la conduire, le permis B sera donc nécessaire.

 

Pratique

En fait, Renault exploite les avancées actuelles en matière de propulsion électrique pour proposer un véhicule strictement urbain. Les vitesses sont en adéquation avec la circulation et l’autonomie annoncée (100 km) correspond aux réalités d’un usage quotidien.

 

 

Selon Christophe Ambroggi, chef de produit chez Renault, « la Twizy est un véhicule multifonctionnel. Le “45” correspond aux besoins de déplacements des membres d’une famille en âge de le conduire. Le “80” s’adresse à des jeunes adultes urbains et dynamiques qui ne sont pas prêts à faire de compromis en termes de confort pour leurs déplacements quotidiens ».

 

 

La Twizy répond donc en grande partie à ces préoccupations. En outre, elle a été pensée pour être pratique. Elle dispose aussi d’une place en tandem, derrière le conducteur, « pour transporter occasionnellement un passager » précise le constructeur.

 

 

     Par ailleurs, il est possible de la recharger quasiment partout. Équipée d’une classique prise domestique, la Twizy peut être connectée au réseau électrique de son domicile ou sur une borne publique. Renault an­nonce des partenariats avec différents acteurs du secteur privé, comme l’enseigne E. Leclerc, qui devrait proposer à sa clientèle des bornes sur les parcs de stationnement de ses hypermarchés.   

 

 

Mais tout n’est pas parfait. En cas de décharge complète, 3 h 30 sont nécessaires pour faire le « plein », aucune charge rapide n’étant possible. De la même façon, le câble de rechargement ne mesure que 3 mètres

 

Electrique dynamique

Une fois installé au volant l’usager retrouve des commandes traditionnelles. Toutefois, la Twizy propose un volant et des commodos automobiles là où on attend un guidon. Le nombre des instruments de bord est réduit au minimum. Le cadran affiche la vitesse instantanée, le « rapport » enclenché, l’état de la batterie et l’autonomie restante.



Sous et derrière la place arrière sont dissimulés deux coffres, dont la capacité peut évoluer de 28 l à 50 l. Pour parvenir à ce volume, il suffit de simplement retourner le bloc « assise/dossier ».

Pour démarrer, il suffit de tourner le contact, mais là le silence est total. Il faut ensuite sélectionner son mode de roulage, marche avant ou arrière, et appuyer sur la pédale d’accélérateur afin que la Twizy « décolle ».

 

 


Dès les premiers tours de roues, elle révèle un caractère dynamique que ne laisse pas présumer son air de jouet pataud. Le quadricycle file vivement, collant littéralement au bitume grâce à la répartition des masses au niveau bas du châssis, notamment les batteries. La hauteur de sa carrosserie n’est en aucun cas gênante.

 

Les enchaînements de virages, même à vive allure, se font sans appréhension. La conduite sur route se révèle même ludique. Certes, il faut faire fi des attraits « plaisirs » d’un moteur thermique, mais le fait de se faire propulser d’une poussée unique de 0 à 80 km/h est une sensation à découvrir.

 


 

 

À basse vitesse, les manœuvres ne sont pas aisées du fait de l’absence de direction assistée sur le prototype d’essai. Et si le gabarit ne permettra jamais de se faufiler dans la circulation, comme avec un scooter, il devrait être possible de se jouer de certains embouteillages avec plus de facilité qu’avec une voiture, fût-elle une micro-citadine du type Smart. Mieux, le stationnement transversal à la chaussée est aisé et sans risque.

Dans un premier temps, la Twizy 80 sera privée de voies rapides, hormis le périphérique. La législation française en interdit l’accès aux quadricycles

 

 

 

 

Bilan

 

Commercialisé à moins de 7 000 euros, la Twizy se positionne à un tarif moins cher que le Piaggio MP3 LT 300 (7 299 €), voire qu’une micro-citadine d’occasion (Toyota Aygo, Citroën C1…), tout en offrant la protection de ces dernières et le moyen de circuler sans aucun rejet polluant.

 

 

 

 

 

 

Le constructeur propose donc un véhicule électrique unique sur le marché, dans un format séduisant, mais aussi limité. La Twizy saura-t-elle alors trouver son public ? Réponse à la fin de l’année.

 

 

 


On aime
  • Autonomie
  • Performances
  • Comportement routier
  • Tarifs

On regrette
  • Volume des rangements arrière
  • Remontées de file impossible
  • Seconde place d'appoint
  • Bornes électriques rares


 

Fiche technique

 

DIMENSIONS
Jantes de référence                                                                 13 pouces
Longueur (mm)                                                                              2 320
Largeur (mm)                                                                                1 191
Hauteur (mm)                                                                                1 461
Empattement (mm)                                                                        1 684
Voie avant / arrière (mm)                                                   1 050 / 1 036
Porte-à-faux avant / arrière (mm)                                            292 / 345
Poids à vide (kg)                                        450 (dont 100 kg de batteries)
Pneumatique de référence                  125x80 R13 (AV) / 145x80 R13 (AR)

 

MOTEUR
Type de moteur                                                                       Électrique
Transmission                        Directe avec réducteur et inverseur AV / AR

Puissance maxi continue CEE
Version 45km/h – Version 75km/h                    4 kW / 5 ch - 8 kW / 10 ch


Puissance maxi crête CEE
Version 45km/h – Version 75km/h                 7 kW / 9 ch -  15 kW / 20 ch


Couple maxi CEE (Nm)                                                                         57


BATTERIE
Type de batterie                                                                    Lithium-ion
Autonomie sur cycle normalisé (km)                                                   100


PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h)                                                                     45 - 80

NOUVEAUTES COMMENTAIRES AUTOMOBI

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

1. develo-man (site web) 23/07/2011

Il me semble que ce véhicule pourrait séduire les citadins qui recherchent les avantages d'un scooter tout en conservant le confort d'une voiture classique. En revanche, le fait que la recharge rapide ne soit pas disponible pose problème : comment fait-on lorsqu'on tombe en panne ?

2. Amine (site web) 22/05/2011

vraiment , la Renault Twizy est la voiture qui me convient , economique , ecologique, facile a garée et en plus je peux la conuire sans permi

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×